Comment déterminer ses prix pour sa conciergerie (propriétaire et prestataires) ?

Dans l’article du jour, nous allons aborder ensemble un sujet très intéressant. Il s’agit de « Comment déterminer ses prix pour sa conciergerie ». Nous n’allons pas seulement parler du tarif proposé aux propriétaires des logements que vous allez exploiter mais également des différents prestataires qui peuvent être amenés à intervenir pour faire tourner votre conciergerie.

C’est parti !

Comment déterminer le prix avec les propriétaires des biens que j’exploite ?

 Rappelons quelques bases avant d’aller plus loin et de répondre à cette question du prix à fixer avec les propriétaires des biens que vous allez exploiter avec votre conciergerie.

Premièrement, j’insiste bien sur le fait que lorsque vous faites entrer un logement dans votre catalogue : vous ne devez en aucun cas recevoir directement des loyers dégagés par l’appartement (ou la villa). C’est interdit par la loi à condition d’avoir une licence d’exploitation spécifique.

En tant que conciergerie, vous êtes un prestataire de services. En revanche, cette position vous octroie la possibilité de fixer vos tarifs vous-même.

La meilleure manière pour fixer son tarif, c’est de connaître le prix du marché. Quand vous êtes dans un secteur d’activité, il y a nécessairement de la concurrence. Si les propositions commerciales que vous faites ne sont absolument pas cohérentes avec le prix du marché, vous ne parviendrez pas à convaincre les propriétaires d’exploiter leurs appartements en location courte durée.

Essayez de vous tenir au courant des tarifs pratiqués par vos confrères. Faites des recherches, posez des questions.

C’est un peu comme quand vous mettez une annonce pour vendre un objet sur le Bon Coin. Il est toujours utile de savoir si des objets similaires sont vendus en ce moment même sur la plateforme de petites annonces. Et surtout, à combien est-ce que cet objet est mis en vente ? C’est grâce à ce type d’indication précise que l’on peut ensuite fixer un tarif cohérent.

Analyser toujours le prix du marché.

Cela varie en fonction des villes mais aussi des quartiers.

N’oubliez pas que le propriétaire qui exploite son logement par l’intermédiaire de vos services doit générer du profit. Il doit y trouver un intérêt. Vous devez lui faire gagner du temps et de l’argent. Cela fait partie des services proposés par la conciergerie.

Sachez que je dévoile la plupart de mes chiffres dans la conférence en ligne que j’anime régulièrement, cliquez ici pour vous inscrire pour la prochaine session en cliquant ici.

En moyenne, on peut retenir 20% des montants d’une location courte durée que l’on exploite grâce à sa conciergerie.

Cela reste une moyenne.

Il y a des biens que j’exploite en sous-location. C’est entièrement légal à condition d’avoir un contrat en bonne et due forme avec le propriétaire du bien. Je lui verse un loyer mensuel supérieur au montant qu’il pourrait dégager en location meublée classique. Derrière, ce sont des logements que j’exploite en location courte durée ce qui me permet d’exploser la rentabilité des logements.

J’utilise ma conciergerie. Toutes les prestations sont gérées par mes prestataires. Et cela va nous amener au second point de cet article.

 

Comment fixer le prix avec les prestataires de sa conciergerie ?

 

Quand vous montez une conciergerie, l’idée, c’est de dégager des revenus sans passer toute ses journées à courir dans tous les sens. Personnellement, j’ai décidé de tout automatiser à 100% et c’est ce que je partage dans mes conférences en ligne. Encore une fois, si vous voulez vous inscrire pour la prochaine session, cliquez ici. Vous allez en apprendre bien davantage sur la manière d’exploiter sa conciergerie de manière automatique.

Il y a différentes personnes qui travaillent dans ma conciergerie. Un conseil : ne les embauchez ni en CDD, ni en CDI. Vous vous feriez assassiner par le montant des charges.

Il faut qu’ils aient le statut d’autoentrepreneur. C’est ce qui vous donnera la plus grande marge de manœuvre.

 

Comment est-ce qu’on fixe le prix ?

 

De manière cohérente, encore une fois.

Un ménage, ça peut coûter 25€ en moyenne pour un logement. Mais tout dépend de la taille du logement. Si c’est un studio, vous ne payerez pas la même chose que pour une villa de 200 mètres carré.

Assurez-vous de la fiabilité de votre prestataire. Et pensez également à vous mettre à sa place. Il faut que votre prestataire s’y retrouve. Si vous avez plusieurs logements, éloignés les uns des autres et que vous tentez de tirer continuellement le prix vers le bas, vous ne fidéliserez pas votre prestataire.

Tout le monde doit s’y retrouver. N’ayez pas peur de payer le prix juste.

 

Comment est-ce qu’on calcule le prix juste ?

 

Il faut que la valeur apportée par votre prestataire soit en accord avec la valeur que vous allez en retirer.

Évidemment, vous devrez vous assurer de faire de la marge bénéficiaire. Il y a plusieurs manières de facturer un ménage. Vous pouvez mettre en place un forfait ménage par exemple. Cela sera le même tarif quel que soit le temps passé par votre prestataire.

Sinon, vous pouvez mettre en place un règlement au temps passé. Ce n’est pas le plus courant, ni ce que j’aurai envie de vous recommander.

Si votre conciergerie est administrée par un tiers, ça sera la même chose. Pensez à fixer la rémunération juste pour fidéliser votre prestataire mais aussi et surtout vous assurer qu’il sera impliqué à fond dans votre conciergerie.

C’est parfois ce qui est oublié quand on se retrouve à payer des prestataires. On tente de tirer les prix au plus bas, on négocie constamment.

Et on se retrouve avec des prestataires qui tentent de truander le système parce qu’ils ont le sentiment de ne pas s’y retrouver.

 

C’est encore plus important si vous décidez de monter une conciergerie haut de gamme. Je vous explique d’ailleurs comment faire dans cet article que j’ai écrit récemment. Vous pouvez le lire en cliquant ici.

 

Voyez votre conciergerie comme une machine. Pour que cela fonctionne bien et que cela génère du profit sans créer trop régulièrement des problèmes, il faut que les différents rouages soient bien huilés. Voyez vos prestataires comme des partenaires. Ils vont vous aider à générer du profit et vous, vous allez les aider à avoir une situation stable et à gagner correctement leurs vies.

N’essayez pas d’abuser de votre position d’employeur. Cela pourrait se retourner contre vous.

Le principe de réciprocité que l’on voit souvent en marketing est particulièrement valable dans ce cas de figure.

Vous l’aurez compris, il n’est pas possible de vous donner un prix applicable à toutes les configurations. Chaque conciergerie est unique. Assurez-vous d’avoir un prix cohérent qu’il s’agisse des frais que vous facturerez à vos propriétaires ou encore des factures que vous devrez régler pour les services rendus par vos différents prestataires.

 

En attendant, je vous souhaite un beau succès avec votre conciergerie.

Je vous retrouve très bientôt pour de nouveaux conseils sur l’investissement immobilier.

S. Hanouna

Partager

J’AI L’IMMENSE PLAISIR DE VOUS ANNONCER LA SORTIE DE MON LIVRE

Accessible à tous, ce livre a été conçu dans le but que les apprentis « rentiers à temps plein » passent à l’action, sans oublier les rentiers convertis qui souhaiteraient affiner leurs connaissances et si un homme averti en vaut deux, désormais, C’EST À VOUS D’ÉCRIRE VOTRE PROPRE HISTOIRE.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This